Invent


Journée Internationale du Jazz – Dia Internacional do Jazz, em Paris

Este ano , Paris hospeda o quarto Dia Internacional do Jazz , criado pela UNESCO em 2012. Nesta quinta-feira ,  30 de Abril , durante o dia e à noite,  uns cinqüenta eventos, concertos, showcases, conferências , projeções , exposições , workshops , jams, ateliers  e master classes serão divididos em vinte bairros da capital .

A l’occasion de la Journée internationale du Jazz, dont Paris est la ville hôte pour l’édition 2015, de nombreux événements gratuits se dérouleront dans Paris, durant la Journée du 30 avril 2015. Ateliers, concerts et discussion pour mettre le Jazz à l’honneur !

International Jazz Day 2015

Os clubes de jazz da capital  participam da festa, oferecendo  uns trinta concertos gratuitos , como a “nuit italienne ” Noite Italiana ” no Sunside , na famosa Rue des Lombards , com entre outros, o pianista Nico Morelli e o saxofonista e clarinetista Francesco Bearzatti .

Nico Morelli, pianiste italien, qui a déjà collaboré avec Marc Johnson, Paolo Fresu, Enrico Rava, André Ceccarelli, Steve Lacy…, est l’un des pianistes jazz les plus passionnants de sa génération. Classe, élégance, raffinement, modernité et en même légèreté, participent à l’excellence de ce disque live et ce futur concert.

Francesco BEARZATTI & Nicola SERGIO Trio – concert gratuit

A agenda dos clubes de jazz está disponível aqui !!!

A Philharmonie está envolvida no festival , e  também muitos conservatórios . No entanto, um punhado de concertos continuará  sendo pago em Paris na noite de quinta .

Du swing dans les mairies et les gares

Neste dia particular, o jazz sairá dos lugares onde costumávamos ouvir. Hôtel de Ville, mairies d’arrondissement, o Forum des Halles (la  place Carée) , o kiosque de Luxemburgo , mas também as grandes estações de trem , serão envolvidos.

Isto tornará possível ouvir Dee Dee Bridgewater e Al Jarreau em conferência , e  assitir a  showcases de Kellylee Evans, Giovanni Mirabassi , Lou Tavano , China Moisés , André Manoukian e Daniel Humair .

Du jazz pour les démunis

Os mais desfavorecidos e as pessoas que sofrem também receberão algumas visitas musicais. Para o Jazz Day 2015, concertos estão agendados em alguns abrigos e hospitais da capital .

Un concert prestigieux à l’Unesco à suivre sur internet

Como o próprio nome sugere, o Dia Internacional de Jazz não é apenas em Paris. Cerca de 196 países estão participando em todo o mundo.

Mas a capital será o epicentro do evento com a chegada de eminências de jazz, começando com Herbie Hancock, embaixador da Boa Vontade da UNESCO para o diálogo intercultural. Sob a direção do compositor John Beasley, ele vai sediar um concerto que vai trazer prestígio Wayne Shorter, Dee Dee Bridgewater, Al Jarreau, Marcus Miller, Annie Lennox, Til Bronner, Dianne Reeves, Igor Butman, Avishai Cohen, Eliane Elias, Terri Lyne Carrington Mino Cinelu, Antonio Farao, Kenny Garrett, James Genus, Lee Ritenour, Femi Kuti, Gregoire Maret, Hugh Masekela, A Bu Ibrahim Maalouf, Guillaume Perret, Rudy Perez, Claudio Roditi, isfar Sarabski, Dhafer Youssef, Ben Williams .. .

O concerto será transmitido ao vivo no site da UNESCO, do Departamento de Estado dos Estados Unidos, do Jazz Day e do Instituto de Jazz Thelonious Monk .

O Dia Internacional de  Jazz é organizado anualmente pela UNESCO em parceria com o Instituto Thelonious Monk de Jazz – onde  Herbie Hancock é o presidente – que enviou alguns emissários para Paris para participar das festividades.

Herbie Hancock, gala "A Great Night in Harlem", octobre 2014<br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br /><br />

Herbie Hancock, gala “A Great Night in Harlem”, octobre 2014 © Mark Von Holden/Sipa

” Bienvenue à la quatrième édition de la Journée Internationale du Jazz ! Aujourd’hui, chacun d’entre vous fait partie de quelque chose d’unique et de très spécial – une célébration historique de l’art du Jazz et de la culture, éléments qui, ensemble, rendent la vie grandement meilleure. Je suis heureux et fier de pouvoir offrir gratuitement nos programmes d’éducation et de performances organisés cette année à Paris, en France. Ville qui abrite le siège de l’UNESCO depuis 1958 et qui est reconnue mondialement pour sa contribution légendaire au monde du Jazz mais aussi pour ses œuvres d’art, son architecture, sa littérature et son art culinaire. Cette année est d’autant plus spéciale que la Journée internationale du Jazz est célébrée en même temps que le 70 e anniversaire de l’UNESCO, Organisation que je représente aujourd’hui en tant qu’Ambassadeur de Bonne Volonté, promouvant et défendant les valeurs du Jazz dans le monde entier.

Aujourd’hui, tout comme vous, des milliers d’amateurs de musique, participeront à la cinquantaine de programmes organisés au sein des 20 arrondissements de Paris. Pour en citer quelques-uns, il y aura : des concerts, des débats, des Master Class, des « jam sessions », des projections de films, ainsi que des discussions sur le Jazz avec des artistes de légende. Parallèlement, de nombreux clubs de Jazz ouvriront leurs portes gratuitement alors que les conservatoires à travers la ville abriteront des activités éducatives. De nombreuses célébrités françaises et internationales tel que l’Artiste pour la paix de l’UNESCO, Marcus Miller, ou encore, Wayne Shorter, Daniel Humair, Sylvain Luc, ou Dee Dee Bridgewater, ainsi que beaucoup d’autres, vous feront partager leurs talents au sein des lieux les plus emblématiques de Paris. Ces lieux incluent entre autres : l’Hôtel de Ville, la Philharmonie de Paris, le Jardin du Luxembourg, les six gares SCNF ainsi qu’un bateau sur la Seine… Cette année, la célébration de la Journée Internationale du Jazz mettra un accent particulier sur la mise en valeur du Jazz dans les hôpitaux ainsi qu’auprès des personnes défavorisées, au sein de centres d’hébergement.

L’expansion extraordinaire de la Journée Internationale du Jazz – avec des événements organisés dans les 195 États Membres de l’UNESCO – représente l’accomplissement d’un de mes vœux les plus chers : que pour au moins un jour, chaque année, les gens du monde entier, indépendamment de leur origine culturelle, linguistique, ethnique, religieuse ou de leur situation économique, puissent être en mesure de prendre un moment pour se rapprocher, partager et communiquer grâce à cette musique, vecteur de la paix.

J’espère que vous apprécierez les événements d’aujourd’hui autant que nous avons apprécié les organiser. Au nom de l’UNESCO, du Thelonious Monk Institute of Jazz, et de nos nombreux partenaires, je vous souhaite de passer une merveilleuse Journée Internationale du Jazz 2015.”

Herbie Hancock Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO pour le dialogue interculturel Président, Thelonious Monk Institute of Jazz

Fontes:

http://www.jazzdayparis.com/

http://jazzday.com/about/

http://jazzday.com/paris/

http://jazzday.com/media/2015/04/IJD2015_Paris_brochure.pdf

http://www.quefaire.paris.fr/programme/110858_journee_internationale_du_jazz_2015

http://quefaire.paris.fr/fiche/110281_journee_internationale_du_jazz_avec_les_conservatoires_parisiens

http://culturebox.francetvinfo.fr/musique/jazz-blues/la-4e-journee-internationale-du-jazz-cest-jeudi-a-paris-217827

http://www.parisjazzclub.net/fr/agenda/2015/4/30/

http://www.sunset-sunside.com/concert/2015/4/30/


Read more...


” Elle s’appelait Jackie” na Galerie Joseph- Thorigny

Uma linda exposição em homenagem a Jackie Kennedy está acontecendo na Galerie Joseph-Thorigny, em Paris, na frente do Museu Picasso.

expo1

O coordenador da exposição, Fréderic Lecomte-Dieu, reuniu mais de 200 fotografias, documentos de arquivo dos Kennedy e correspondências pessoais. Dessa forma, leva o público a conhecer um pouco mais da vida da grande primeira-dama dos Estados Unidos, 21 anos depois de sua morte.

expo

Uma mulher de elegância única que, com seu allure, criou, no inconsciente coletivo americano, um clima de nobreza à família Kennedy.

 Jackie Kennedy, le style mythique d’une icône

A propos de l’exposition

Tu pourras entre autres découvrir

  • 150 photographies rares, légendées par les anecdotes de Frédéric Lecomte Dieu.
  • L’unique reproduction de la robe de mariée de Jacqueline Bouvier Kennedy réalisé par la maison Digamesi.
  • Des lettres manuscrites dont celles de Jackie destinées à André Malraux
  • Rocking chair du président Kennedy, provenant du musée de Boston

  • Des lettres de Bobby Kennedy, JFK, Nixon, Eisenhower, et Martin Luther King.

 Le commissaire de l’exposition, Frédéric Lecomte-Dieu, collabore depuis 1995 avec les archives nationales américaines et auprès des archives Kennedy à Boston. Il obtient régulièrement le soutien de l’ambassade américaine et des Kennedy pour ses différents travaux.

Collaborant pendant près de huit années avec Pierre Salinger, porte-parole du Président Kennedy et attaché de presse de la campagne des primaires de Robert Kennedy, Frédéric Lecomte Dieu récoltera une multitude d’informations sur le clan.

Jackie Bouvier

La jeune Jacqueline Bouvier

 

« Je n’ai guère été épargnée et j’ai beaucoup souffert. Mais j’ai eu aussi des moments heureux. J’en suis venue à la conclusion qu’il ne faut pas trop attendre de la vie. Nous devons lui donner au moins ce que nous en recevons…chaque moment est différent des autres. »

 

 

JFK et Jackie Kennedy à L’Ambassade Américaine à Paris, le 1 Juin 1961 © John F. Kennedy Presidential Library

© John F. Kennedy Presidential Library

Jackie Kennedy avec le ministre français des affaires culturelles André Malraux, le 11 mai 1962 à la Maison Blanche à Washington D.C

© John F. Kennedy Presidential Library – Jackie Kennedy et Nehru en mars 1962

© John F. Kennedy Presidential Library

Jackie Kennedy, 1976, sur le Staten Island Ferry à New York Harbor, de retour à Manhattan après sa visite au centre culturel de Snug Harbor

© John F. Kennedy Presidential Library Jackie O un mois avant son cinquantième anniversaire à New York le 21 juin 1979.

© John F. Kennedy Presidential Library

Jackie entourée de John K. et de Rose Fitzgerald Kennedy qui vivra jusqu’à 104 ans.

Jackie avec ses enfants Caroline et John John à la Maison Blanche.

Exposition « Elle s’appelait Jackie »

Le couple le plus glamour des États-Unis partage une partie de tennis à Palm Beach.

Le 22 novembre 1963, le couple vit ses derniers moments

Cape Cod 1953

John et Jackie Kennedy à Cape Cod en 1953, l’année de leur mariage.

Jackie John Jaguar

ackie avait offert une Jaguar décapotable à John Kennedy pour leurs fiançailles.

Jackie Kennedy funeral

Le clan Kennedy durant la cérémonie funéraire de JFK, 1963

Elle s'appelait jackie Andy Warhol

En janvier 1964, Andy Warhol présentant les dernières toiles consacrées à Jackie Kennedy réalisées à partir de la photo de la First Lady arrivant à Dallas le 22 novembre 1963, quelques heures avant l’assassinat du Président.

“Elle s’appelait Jackie”
Galerie Joseph-Thorigny
4, place de Thorigny, 75003 

Metros  : Chemin Vert, ligne 8 & Saint Paul ,ligne 1

Horaires : Du lundi au dimanche de 10h à 19h. Jours fériés compris. Nocturne le 3e vendredi de chaque mois, jusque 21h30.

Tarifs : 8€, 6€ étudiants, seniors, avec ticket d’entrée du Musée Picasso. Gratuit moins de 12 ans. Groupe : 6€ à partir de 10 personnes.

Até 26 de maio

 

Fontes:

http://lulacerda.ig.com.br/?s=paris+por+paulo+pereira

http://www.galerie-joseph.net/#!picasso/c808

http://www.offi.fr/expositions-musees/galerie-joseph-musee-picasso-6099/elle-sappelait-jackie-828445.html
http://christinepaulve.com/elle-sappelait-jackie-du-14-mars-au-24-mai-galerie-joseph-thorigny/
http://www.lebonbon.fr/events/elle-sappelait-jackie-la-galerie-joseph/
http://blog.mothershaker.com/2015/03/elle-s-appelait-jackie-kennedy/

http://www.gralon.net/articles/photo-et-video/photo-et-video/article-elle-s-appelait-jackie—une-exposition-consacree-a-jackie-kennedy-a-paris-8825.htm

https://aladyinthecity.wordpress.com/2015/04/20/jackie-kennedy-une-icone-du-xxeme-siecle/

http://infos.niooz.fr/jackie-kennedy-l-icone-americaine-est-a-la-galerie-joseph-thorigny-2950087.shtml

Read more...


Novo espaço da Opera Gallery na Rue Faubourg Saint-Honoré

Opera Gallery (1024x612)

É o evento cultural desta Primavera de 2015. Desde 17 de abril a Opera Gallery abriu o seu novo endereço em Paris, a dois passos do Elysée. Coleções,  exposições inéditas ou pessoais acontecerão nos 1.000 m2 em dois níveis, em um lugar excepcional que conta algumas belas histórias da capital. Em 1932 foi a sede de Roger & Gallet, em 1991, este edifício com ares Art Deco se torna a Meca da moda graças ao gênio de Gianni Versace precursor tornando-se a primeira  Flag Ship do gênero. Hoje Gallery Opera dá vida e élan a este espaço único no que diz respeito a sua história para mostrar aos franceses suas coleções de arte moderna e contemporânea, graças a paixão de um homem Gilles Dyan. Desde a criação da Opera Gallery, em 1994,  ele se engaja e apoia a arte moderna e contemporânea, com força e paixão. Sob sua liderança, Opera Gallery conseguiu criar um fundo de obras tão eclético quanto remarcável reunindo as assinaturas  emblemáticas e icônicas do século XX, e outros entre os mais promissores do nosso tempo. Uma aventura única,construída passo a passo.

Opera Gallery inaugurou seu novo espaço, 62, Rue Faubourg Saint-Honoré, em Paris.

Opera Gallery Paris – Crédit photo : © Franck Saada

Dois andares de obras de artistas renomados e, também, de jovens artistas.
Exposições temáticas de fotografia, pinturas, desenhos e esculturas se alternaram à exposição permanente de artistas, como Renoir, Picasso, Matisse, Miro, Buffet, Botero, Basquiat, Modigiani, dentre outros. Entre os novos artistas, estão os brasileiros Os Gêmeos.
Uma galeria exceção, um templo de arte, um endereço de prestígio para contemplação de grandes obras.

Tem que visitar, na sua próxima viagem a Paris.

Opera Gallery Paris_1er étage © Franck Saada

Opera Gallery Paris – Crédit photo : © Franck Saada

Le groupe Opera Gallery offre à ses collectionneurs du monde entier un accès unique à une grande diversité d’artistes, depuis les toiles de maîtres modernes tels que Pablo Picasso, Marc Chagall, Bernard Buffet, Henri Matisse, Alexander Calder ou Andy Warhol – pour ne nommer qu’eux – jusqu’aux œuvres d’artistes contemporains tels que Marc Quinn, Yayoi Kusama, Yue Minjun, David Mach, Gérard Rancinan, Lita Cabellut, Joe Black, entre autres.

Le 17 avril dernier, Opera Gallery a ouvert sa nouvelle adresse parisienne, à deux pas de l’Elysée.  Un lieu exceptionnel de 1000 m2 sur deux étages,  écrin de collections d’art moderne et contemporain et de promotion d’artistes émergents dont le travail n’a jamais été présenté en France.

Fidèle à sa philosophie, fort de ses convictions, Opera Gallery souhaite donc dédier ce lieu de partage et de découvertes à des expositions innovantes. Très vite, seront exposés le sculpteur indien Valay Shende et l’artiste Sud-Coréen Son Bong-Chae. Un nouvel éclairage sera également apporté à l’histoire internationale de l’abstraction mais aussi au Street Art, à la photographie, au design.

Pour son exposition inaugurale, Opera Gallery présente jusqu’au 10 mai  un « Grand Opening » mettant en perspective la diversité de ses collections.

Angels with Dirty Faces (end) – Joe Black © Courtesy Opera Gallery

Black Butterfly, 1969 – Alexander Calder © Courtesy Opera Galery – Gouache et encre sur papier – 75,2 x 109,2 cm

Exposição “Grand Opening” até 10 de maio de 2015 -

  • KAREL APPEL

Deux personnages, 1963 – KAREL APPEL

62
grandopening

 Kusama

Segui

 Batman Family en voyage, 2015 -Gérard Rancinan © Courtesy Opera Gallery -  Tirage argentique dans un cadre créé par l'artiste, édition de 3 - 180 x 300 cm - 1

Batman Family en voyage, 2015 -Gérard Rancinan © Courtesy Opera Gallery

Opera Gallery Paris_1er étage entrée oeuvre Marc Sijan © Franck Saada

Opera Gallery Paris_1er étage entrée oeuvre Marc Sijan © Franck Saada

Opera Gallery
62, Rue Faubourg Saint-Honoré – 75008 – Paris

Du lundi au samedi 10h – 19h30, le dimanche 11h – 19h

www.operagallery.com

 

 

Fontes:

http://www.operagallery.com

http://www.operagallery.com/ang/event/?id=11&

http://lulacerda.ig.com.br/

http://swing-feminin.com/inauguration-dopera-gallery-62-faubourg-saint-honore-a-paris/

http://www.firstluxemag.com/opera-gallery-grand-opening-62-faubourg-saint-honore/#.VT2YqSFViko

http://fr.blouinartinfo.com/news/story/1132351/un-entretien-avec-gilles-dyan-de-lopera-gallery#

 

 

 


Read more...


Piaf- bela exposição em Paris na BnF François Mitterand

Uma das fotos de Edith Piaf na exposição da Biblioteca Nacional em Paris. Foto: Divulgação

Para quem é fã, imperdível. Para quem não conhece tanto, uma bela oportunidade de chegar mais perto de Edith Piaf.

Para comemorar seu centenário, 19 de dezembro de 1915 ,  dia em que a mais popular voz da França completaria 100 anos, a Biblioteca Nacional  François Mitterand promove uma exposição sobre a vida da cantora imortalizada pelas interpretações de La Vie en Rose, Hymne à L’amour , Je Ne Regrette RianLa Foule entre tantos outras belas canções.

Várias imagens da cantora Edith Piaf, na exposição que comemora seu centenário em Paris. Foto: Ana Paula Cardoso

A mostra, em cartaz  até o dia 23 de agosto, marca a trajetória da maior cantora francesa desde a sua infância, até o sucesso e a morte prematura.

Muito bem contada, os curadores revelam traços que pouca gente sabe, como o lado atriz de Edith Piaf.

La Bibliothèque nationale de France consacre une exposition à l’artiste française, née voici un siècle. – (MaxPPP)

A cantora  participou de alguns filmes, dentre os quais “Si Versailles m’était conté”, de Sacha Guitry, no qual ela atua como uma das “revolucionarias do povo”, na ocasião da queda da Bastilha. E claro, seu personagem canta lindamente pendurada nas grades do portão de Versalhes.

Piaf em cena de filme, na exposição que comemora seu centenário em Paris. Foto: Ana Paula Cardoso

Extrait : si Versailles m’était conté

Falar de Piaf é também falar dos amores de sua vida. Foram muitos relacionamentos, todos sempre intensos, apaixonados e inspiradores para as mais belas canções, como “Hymne à L’amour”, composta para um o boxeador Marcel Cordan, morto tragicamente em um acidente de avião quando namorava a cantora.

Os amores de Piaf: fontes de desilusãoe  inspiração, não podiam faltar na exposição que comemora o centenário da cantora em Paris. Foto: Ana Paula Cardoso

A atriz Marion Cotillard interpretou Editih Piaf  no filme “Piaf” (La Môme, Olivier dahan, 2007) e por este papel recebeu dois dos maiores prêmios do cinema mundial: o César e o Oscar. E os dois prêmios foram gentilmente cedidos pela atriz francesa para a exposição.

O Oscar e o César originais, ganhos por Marion Cotillard quando interpretou Piaf, estão na exposição sobre a cantora em Paris. Foto: Ana Paula Cardoso

O tão característico vestido preto de decote quadrado também está na mostra “Piaf”, que conta a vida da cantora de forma ampla, com muito áudio, vídeo, revistas, fotos e interatividade.

O clássico  vestido de Edith Piaf, na exposição em comemoração a seu centenário em Paris. Foto: Ana Paula Cardoso

 

Dica importante: não deixe de pegar os guias em áudio. A exposição é sobre uma cantora e compositora, grandes canções, depoimentos em vídeos  e as imagens em clipes têm o som disponível somente nos headphones individuais.

 

Exposition sur l’artiste française Edith Piaf à la Bibliothèque nationale de France à Paris, le 9 avril 2015 (AFP/JOEL SAGET)
E para dar ainda mais graça à interatividade, um karaokê com as principais canções de “La môme Piaf”, em sala fechada e pequena, para você brincar de forma intimista e sem atrapalhar os visitantes.

Karaoké Edith Piaf à la BnF

Exposition Edith Piaf BnF Paris 2015

Exposition Edith Piaf BnF Paris 2015

Exposition Edith Piaf BnF Paris 2015

Exposition Edith Piaf BnF Paris 2015

L’univers d’Edith Piaf s’expose à la BnF de Paris jusqu’en août 2015. Crédit photo : Raymond Voinquel, Edith Piaf, 1947 © Ministère de la Culture – Médiathèque du Patrimoine, Dist. RMN-Grand Palais/Raymond Voinquel.

Raymond Voinquel, Edith Piaf, 1947 © Ministère de la Culture – Médiathèque du Patrimoine, Dist. RMN-Grand Palais/Raymond Voinquel

Portrait d’Edith Piaf par les studios Harcourt – Expo à La Bibliothèque Nationale de France – Paris

La Môme a cent ans ! En cette année anniversaire, la Bibliothèque Nationale de France (site François Mitterrand) consacre une belle et grande exposition à Edith Piaf du 14 avril au 23 août 2015. Une manifestation réunissant près de 400 documents, aussi bien destinée aux Piafophiles qu’aux novices, aux anciens comme aux plus jeunes. Photos inédites, lettres rares, documents sonores et vidéos passionnants, Piaf revit ici grâce à une scénographie raffinée, didactique et brillamment conçue. Directeur du département des Arts du spectacle de la BnF, Joël Huthwohl est le commissaire de cette exposition qu’il présente en exclusivité pour Qobuz.

Une des oeuvres présentées à la BNF dans le cadre de l’exposition consacrée à Edith Piaf, le 9 avril 2015, à Paris (AFP/JOEL SAGET)

L’exposition Piaf

Du 14 avril au 23 août 2015 la Galerie 2 de la BnF fête le centenaire de la naissance de la Môme. Une exposition est dédiée à une des chanteuses de variétés les plus célèbres au monde, devenue un véritable emblème nationale, Édith Piaf.

Musiques, images, documents… évoquent le destin de cette petite femme devenue une géante de la chanson. « Allez, venez Milord… », « Non, rien de rien… », « Si un jour la vie t’arrache à moi… », on les connait toutes et quel plaisir de replonger dans le répertoire et la vie tumultueuse de Piaf!

Un parcours en quatre parties

La femme du peuple. Fille de saltimbanques, des photos et un documentaire nous présentent la famille de la môme et l’ambiance dans laquelle elle vécut son enfance dans l’est parisien. Piaf devient célèbre, elle chante Paris et reçoit des lettres d’admirateurs dont quelques-unes sont visibles dans une vitrine. Sur le mur, la photo de la foule présente à ses funérailles montre l’engouement des gens pour cette petite dame devenue grande. Un écran indique le nombre de fan impressionnant de sa page Facebook.
Une voix. Au centre de la salle arrondies, sa petite robe noire vole, de grands écrans suspendus font revivre des moments de tournée en photo… autour des vitrines montrent des photos dédicacées, affiche de spectacle et des unes de magazine évoquant ses chansons connues, ses auteurs. Au mur, deux écrans permettent d’écouter des interviews (INA) au sujet de son travail. Quelques déclarations à la Sacem sur un mur nous rappelle qu’elle a écrit 85 chansons. Le clou du spectacle est un petit espace karaoké derrière un mur de photo de 16 sur 600 de ceux qui ont repris ses chansons comme Gainsbourg, Étienne Daho…

Hymne à l’amour. Trois espaces cylindriques permettent de rentrer dans l’histoire intime de Piaf. On la voit dans un extrait du film qu’elle a tourné avec Montand face à tous les mots d’amour qu’elle a chanté. Des photos retracent ses amours. Les regards de ses amants, leur nom et leur signe astrologique (important pour Piaf) rende le personnage pétillant. Vous pourrez même voir les gants de boxe de Marcel Cerdan. Piaf était attachée à ses grigris qui sont présenté et à sa “tribu” dont les représentant sont en photo.

Piaf, phénomène et légende. La dernière partie de l’exposition s’intéresse à ce qui reste de Piaf, avec des affiches de film, des disques en or, des extraits de films inspirés de sa vie, sa voix dans les interviews, les sculptures, les portraits…

A exposição “Piaf” está aberta de terça a sábado, das 10 às 19h. Aos domingos, das 13 ás 19h.

 BnF François Mitterrand

Quai François-Mauriac,  75013.

Metro : Bibliothèque François-Mitterrand (ligne 14), Quai de la Gare (ligne 6).

Preço: 9 euros, tarifa reduzida : 7 euros

 

La Bibliothèque National de France, dite la BnF, est déjà en elle-même une curiosité architecturale. Quatre tours en verre en forme de L forment un symbolique carré. Tous les livres sont dans la partie souterraine, au-dessus il y a les salles de lecture, les bureaux et les salles d’exposition…

Fontes:

http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/anx_expositions/f.piaf.html

http://ela.oglobo.globo.com/blogs/paris/

http://www.parisbouge.com/mag/articles/expo-edith-piaf-fait-son-nid-a-la-bnf-2101

http://guide.voyages-sncf.com/article/expos-a-paris/exposition-piaf-a-la-bnf-voyazine_3222412?q=Ile-de-France

http://www.leparisien.fr/informations/edith-piaf-une-mome-de-toutes-les-couleurs-a-la-bnf-a-paris-11-04-2015-4684005.php

http://blog-des-auteurs-libres.over-blog.com/2015/04/expo-edith-piaf-du-14-avril-au-23-aout-a-la-bnf-paris-13e.html

http://www.exposition-paris.info/exposition-piaf-a-la-bnf-paris/

http://www.lanouvellerepublique.fr/France-Monde/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2015/04/15/Edith-Piaf-tout-en-couleurs-2295089

Read more...


Cour Damoye , perto da Bastille

cour-damoye

Bastille está longe de ser o nosso favorito bairro. No entanto,  é neste bairro que está escondido em um dos lugares mais charmosos e mais tranquilos da margem direita : a Cour Damoye.

Entre a Place de la Bastille e a rua Darval , vocês encontrarão uma porta  e logo avistarão dois cafés, sem  nenhum interesse especial  ( Paradis du fruit e le Falstaff café para não deixar de  mencioná-los). Depois de atravessar o portão, você entra em um outro mundo. Longe vai o burburinho da Place de la Bastille ou a agitação cansativa da rue de Lappe. Aqui parece que o tempo parou. A rua é pavimentada e podemos encontrar  pequenos edifícios cujas fachadas são lindamente vestidas de videiras.

Após o seu desenvolvimento por Antoine Pierre Damoye  , proprietário de uma loja de ferragens no século 18, a Cour foi o lar de oficinas de artesanato do Faubourg Saint-Antoine.

Hoje, o piso térreo é ocupado por escritórios de agências de comunicação , uma atelier de  restauração de cartazes antigos, galerias de arte ..

e por uma das mais antigas  torrefação de café de Paris, a Brulerie Daval ,  no final da Cour, do lado da rue Daval , que ainda torra seu café no local.

DSCF1309

Cour Damoye

A próxima vez que estiverem perto  Bastilha, vocês já sabem onde dar uma paradinha …

cour Damoye

cour-damoye-bastille

Cour Damoye, 75011 / Entrada –   12 Place de la Bastille  e 14 rue Daval .
café_grand_mère
Metro: Bastille
Horário : 9h à 20h  durante a semana, sábado de 10h à 20h  e domingo e feriados de 13h à 19h
Fontes:
http://www.pariszigzag.fr/visite-insolite-paris/cour-damoye-bastille
http://paris7sur7.blogspot.com.br/2012/09/la-brulerie-daval.html
http://www.gavroche-pere-et-fils.fr/la-cour-damoye-a-bastille/
http://www.parissecret.fr/la-cour-damoye-rue-privative-place-de-la-bastille/
http://www.evous.fr/Cour-Damoye-havre-de-paix-sur-la-place-de-la-Bastille,1181227.html
http://www.parisbastilleapt.com/cour.html
http://parisimages.canalblog.com/archives/2010/08/23/18846821.html
https://soundlandscapes.wordpress.com/2011/02/01/la-cour-damoye/
http://parisparis.in/cafe-grand-mere-la-brulerie-daval#comments
http://paris-bise-art.blogspot.com.br/2014_03_01_archive.html

Read more...


Printemps comemora seus 150 anos em grande estilo

Captura de Tela 2015-03-24 às 11.33.14

Em 1865, Jules Jaluzot lançou a Printemps, que em francês significa primavera, com a promessa de reunir produtos novos, fresh e bonitos como a estação.

 No dia 20.03 deste ano, começo da primavera no Hemisfério Norte, a icônica loja de departamentos comemora 150 anos e preparou uma série de atrações especiais para a data.

2015-03-LesVitrines-Majeur-Image1.jpg

2015-03-LesVitrines-Majeur2-Image7.jpg

2015-03-LesVitrines-Majeur2-Image8.jpg

2015-03-LesVitrines-Majeur2-Image9.jpg

A fachada da megaloja localizada na Haussmann está adornada com cerca de 5.500 flores entre rosas, cerejeiras e hortênsias, além de ser iluminada por um balé de luzes coloridas.

2015-03-LesVitrines-Majeur3-Image10.jpg

2015-03-LesVitrines-Majeur3-Image4.jpg

2015-03-LesVitrines-Majeur3-Image5.jpg

As vitrines são obras de arte !!!

Le Printemps invite 11 artistes français et internationaux pour investir sur la thématique du rose et de la fleur ses vitrines. Dédiée à la création et à l’innovation, chaque vitrine est à vivre comme une installation artistique, un choc émotionnel et visuel, un lieu où s’épanouit l’imagination de ces talents nouveaux ou confirmés. Une véritable éclosion de surprises et un voyage pour les yeux avec une mise en scène des produits exclusifs Éditions Anniversaire imaginés pour cette occasion si spéciale. 

2015-03-LesVitrines-Majeur2-Image1.jpg

2015-03-LesVitrines-Majeur2-Image2.jpg

2015-03-LesVitrines-Majeur2-Image3.jpg

2015-03-LesVitrines-Majeur2-Image4.jpg

2015-03-LesVitrines-Majeur2-Image5.jpg

2015-03-LesVitrines-Majeur2-Image6.jpg

O artista japonês Hiroshi Yoshii foi escalado para criar um mascote carinhosamente batizado de Rose – em versão de aproximadamente quatro metros altura, o boneco ficará exposto no lado de fora da loja e promete atrair vários “selfie lovers”.

image (43)

image (41)

image (42)

Além de Yoshi, a Printemps convidou mais 11 artistas de todo o mundo, entre eles o brasileiro Mateus Bailon, para criarem artes para as 11 vitrines do espaço.

download (2)

Captura de Tela 2015-03-24 às 14.42.30

Editora Globo (Foto: Editora Globo)

Para a comemoração de aniversário, 400 marcas e maisons de luxo criaram vários produtos exclusivos para a ocasião: mais de mil, com o tema de rosas e flores, que é a assinatura do Printemps .

download (5)

Moda, beleza, acessórios, relógios, joias e vários outros objetos fazem parte da coleção de aniversário. De Louboutin às Havaianas, passando por Mulberry, Nina Ricci, Balenciaga, Givenchy e Fendi, são algumas das marcas fashion e de cosméticos, como Dior, Lancôme, Nars e Kilian, que criaram produtos exclusivos para o evento.

download

Nas prateleiras, peças em clima de primavera – pense em estampas florais e cores quentes – de marcas como Dolce & Gabbana, Christian Loubotin,Tommy Hilfiger, Ralph Lauren, Alberta Ferretti feitas exclusivamente para a store. A brasileira Havaianas também participa das celebrações ao desenvolver um modelo de flat ulltrafeminina.

Tongs Havaianas léopard

© 2015 RELAXNEWS

Une des pièces de la collection capsule imaginée par Maria Luisa pour les 150 ans du Printemps.

Une sneaker parfumée à la rose pour les 150 ans du Printemps

150 ans du Printemps

© 2015 RELAXNEWS

 400 marques et maisons de luxe ont souhaité s’associer aux festivités en créant des pièces exclusives “Happy 150 Printemps”.

Products Preintemps

Captura de Tela 2015-03-24 às 11.34.03

150th-Printemps

Editora Globo (Foto: Editora Globo)

Brincos Gas for Printemps, €240(cerca de R$755 sem taxas), bolsa Dolce & Gabbana €1,700(cerca de R$5349 sem taxas), Bruno Saint-Hilaire €270(cerca de R$849 sem taxas), champagne €27(cerca de R$84 sem taxas), vaso espelhado Bernardaud €190(cerca de R$597 sem taxas), vestido de seda Dolce & Gabbana €1,550(cerca de R$4877 sem taxas), chapéu €35(cerca de R$110 sem taxas), tiara Dolce & Gabbana €1,950(cerca de R$6136 sem taxas), mascote Rose, bolsa Le Tanneur €350(cerca de R$1101 sem taxas), sandália Colisée Paris €239(cerca de R$752 sem taxas) e caixa Violette et Berlingot €7(cerca de R$22 sem taxas) (Fotos: Divulgação)

printemps1

As vitrines estão espetaculares, com verdadeiros jardins de rosas e flores em movimento.
Na abertura da loja, dia 20/03, foi emocionante – toda a equipe comercial foi para a porta da loja, no Boulevard Haussmann, e fizeram um flashmob bacanérrimo!

download (3)

Surpresas gastronômicas também estão nos planos, entre elas um espaço inteiramante dedicado a chocolates (com destaque para as famosas criações de chocolate da La Maison du Chocolat), um quiosque gourmet, sorvetes Glazed, pipoca My Crazy Pop, waffles Les Oublieurs, cachorro-quente do Manhattan Hot-dog, sobremesas Les Fées Pâtissières, cookies franceses La Fabrique e os lanches da La Maison du Croque-Monsieur.

best-150ANS-PRINTEMPS-x-La-MAISON-du-CHOCOLAT

Captura de Tela 2015-03-24 às 11.33.50

image (46)

Eclair-Printemps-La-Maison-du-Chocolat-@Caroline-Faccioli-e1426859434697-922x1024

eclair-printemps-la maison du chocolat-caroline faccioli

Vale a pena visitar!

Printemps Haussmann
64 Boulevard Haussmann, 75009 – Paris

 

Fontes:

http://lulacerda.ig.com.br/paris-por-paulo-pereira-59/

http://vogue.globo.com/moda/moda-news/noticia/2015/01/printemps-comemora-150-anos-em-grande-estilo.html

http://www.vermaisdesign.com.br/printemps-comemora-150-anos/lifestyle/

http://www.100versoes.com.br/e-primavera-em-paris-e-printemps-comemora-150-anos

http://noticias.hentac.com/noticia/2015/01/printemps-comemora-150-anos-em-grande-estilo.html

http://carnetchic.com/2015/03/31/happy-birthday-printemps-paris-150-anos/

http://www.edelweissmag.ch/news/catwalks/150-ans-du-printemps-400-marques-imaginent-des-cr%C3%A9ations-exclusives

 

Read more...


“Icônes américaines : Chefs-d’oeuvre du SFMOMA et de la collection Fisher ” no Grand Palais

Andy Warhol, Liz #6. The San Francisco Museum of Modern Art, achat partiel et legs de Phyllis C. Wattis, 98.563 © The Andy Warhol Foundation for the visual Arts, inc. / Adagp, Paris 2015. Photo sfMOMA / Ben Blackwell.

Durante a renovação do Museu  de Arte Moderna  de São Francisco, o Grand Palais abriga as obras mais emblemáticas do museu , bem como partes da coleção Fisher –  uma das coleções privadas de arte moderna do mundo contemporâneo mais importante. Iniciada em 1970, a coleção de Doris e Donald Fisher, co-fundadores da empresa Gap , reúne mais de mil obras assinadas  de 185 artistas como Alexander Calder, Roy Lichtenstein, Agnes Martin, Richard Serra ou mesmo Andy Warhol.

Chuck Close, Robert, 1997 © Chuck Close, license through Pace Gallery, New York. © Ellen Page Wilson

Roy Lichtenstein, Live Ammo (Tzing!), 1962, huile sur toile
176,5 x 146,1 cm, The Doris and Donald Fisher collection at the San Francisco, Museum of Modern Art (©Estate of Roy Lichtenstein New York / ADAGP, Paris, 2015. ©SFMOMA).

Paris tem um compromisso com a América ! É um panorama impressionante da criação americana do século XX e XXI que o Grand Palais propõe..  A exposição apresenta nada menos do que 49 obras de artistas icônicos americanos dos anos 50 e 60  . Andy Warhol , Roy Lichtenstein , Ellsworth Kelly , Chuck Close, da arte pictórica  a pop art , todas as mais belas obras-primas  estarão presentes.

Icônes américaines : l’exposition

 

A l’occasion de la rénovation du San Francisco Museum of Modern Art, Les Galeries nationales du Grand Palais accueillent ses plus belles œuvres ainsi que celles de l’une des plus importantes collections d’art moderne du monde, celle de Doris et Donald Fisher, fondateurs de l’entreprise Gap. Cette exposition propose de découvrir 60 œuvres emblématiques, peintures et sculptures de l’art américain de l’après-guerre à aujourd’hui

Si le pop art sera joliment représenté avec ses artistes phares Roy Lichtenstein (le fameux portrait de Liz Taylor « The Red Liz ») et Andy Warhol (le tableau « Tire [pneu] »), le minimalisme ne sera pas en reste puisque des œuvres de Richard Serra ou Ellsworth Kelly seront également présentées, ainsi que l’expressionnisme abstrait d’Agnes Martin et Richard Diebenkorn, ou encore les portraits hyperréalistes de Chuck Close.

Icônes américaines: chefs-d’œuvre du San Francisco Museum of Modern Art et de la collection Fisher

” Le Grand Palais accueille les plus grands artistes américains du XXe siècle et principalement de l’après-guerre: Andy Warhol, Alexander Calder, Roy Lichtenstein, Ellsworth Kelly, Agnes Martin, Richard Diebenkorn, Chuck Close et beaucoup d’autres. Au-delà des grands noms, la qualité des œuvres exposées est exceptionnelle: la Red Liz de Warhol, le Tire de Lichtenstein, les portraits de Chuck Close…

La richesse et la densité de la collection en font une exposition d’art américain très complète. Si elle donne à voir une collection exceptionnelle, cette exposition est avant tout l’occasion d’un dialogue entre des œuvres, qui n’ont jamais été réunies ensemble, et le public français.

La sélection se concentre sur les tableaux et sculptures de 14 artistes américains, dont certains, beaucoup moins mis en avant en France qu’aux Etats-Unis, y sont particulièrement bien représentés. Il s’agit surtout de la génération de peintres ayant suivi l’expressionnisme abstrait et ont évolué entre abstraction et représentation pour parvenir à une nouvelle compréhension des utilisations de la couleur, du formalisme et de la peinture figurative. 

Alexander Calder et Ellsworth Kelly illustrent les premiers développements de l’abstraction. Figurent également quelques-uns des exemples les plus connus du pop art et du minimalisme, deux mouvements qui sont apparus simultanément à New York au début des années 1960. Roy Lichtenstein et Andy Warhol incarnent bien sûr le pop art alors que l’art minimal et l’émergence du conceptualisme sont représentés par Carl André, Dan Flavin, Donald Judd et Sol LeWitt. 

L’abstraction picturale prend corps par la présence d’œuvres de Richard Diebenkorn, Brice Marden, Agnes Martin et Cy twombly. Enfin, les tableaux de Chuck Close et Philip Guston synthétisent dans leurs œuvres figuratives les influences du pop art, de l’art minimal et de l’abstraction.

Le San Francisco Museum of Modern Art (SFMOMA), fondé en 1935, est le plus ancien musée d’art moderne des Etats-Unis encore en activité après le Museum of Modern Art de New York. C’est également le premier musée de la côte Ouest strictement dédié à l’art moderne et contemporain. Depuis 2013, le musée, fermé pour des travaux d’extension, a choisi de faire voyager son exceptionnelle collection d’œuvres d’art pour la présenter en France, au Grand Palais dans la Galerie sud-est. 

Le SFMOMA est dépositaire en effet des œuvres de la famille Fisher, soit l’une des collections privées d’art moderne et contemporain les plus importantes du monde. Comprenant plus de 1 100 œuvres de 185 artistes, la collection de Doris et Donald Fisher a débuté à San Francisco (berceau de la famille) dans les années 1970 pour prendre de l’ampleur à la fin des années 1980 et dans les années 1990.

Bien que ces deux collections ne soient pas exhaustives, toutes deux sont remarquables par leur parti pris de se concentrer sur certains artistes dont toutes deux possèdent un ensemble conséquent d’œuvres. Les deux collections comportent principalement des artistes américains et européens ayant débuté leur carrière dans les années 1960 et 1970 et dont beaucoup sont aujourd’hui encore actifs. Ainsi pour beaucoup la réunion des deux collections a permis une complémentarité si bien que certains créateurs voient dans cet ensemble leur œuvre mieux représentée que dans n’importe quel autre musée ou collection publique au monde.” - 

Dan Flavin, Monument for V.Tatlin, 1969. Lampe fluorescente blanc froid. Ht. 243,8 cm

The Doris and Donald Fisher Collection at the San Francisco Museum of Modern Art © Stephen Flavin. Adagp, Paris, 2015 © SFMOMA

Richard Diebenkorn, Berkeley #23, 1955. Huile sur toile. 157,5 x 139,1 cm

San Francisco Museum of Modern Art, don du Women’s Board © The Richard Diebenkorn Foundation © SFMOMA. Photo Richard Grant

L’expo s’ouvre sur Calder,

Icônes américaines au Grand Palais

Icônes américaines au Grand Palais

 

suivi des vives couleurs d’Ellsworth Kelly…

Icônes américaines au Grand Palais

Icônes américaines au Grand Palais

puis de Cy Twombly avec notamment Bacchus 1st Version IV (2004)…

 Icônes américaines au Grand Palais
Philip Guston avec Evidence (1970) et Back View (1977)…
Icônes américaines au Grand Palais
Icônes américaines au Grand Palais
les abstractions aux couleurs subtiles de Richard Diebenkorn, notamment Ocean Park No 54 (1972), aussi évocatrices que les tableaux figuratifs de cet artiste….
Icônes américaines au Grand Palais
Icônes américaines au Grand Palais

 

les abstractions minimalistes de Donald Judd, et les oeuvres au sol de Carl Andre, qu’il faut prendre soin de ne pas piétiner…

Icônes américaines au Grand Palais

Icônes américaines au Grand Palais

Icônes américaines au Grand Palais

l’univers, inspiré de la bande dessinée, de Roy Lichtenstein

Icônes américaines au Grand Palais

Icônes américaines au Grand Palais

Dans la même salle, les portraits de Chuck Close, dont celui de Roy Lichtenstein (à gauche sur la première photo).

Icônes américaines au Grand Palais

Icônes américaines au Grand Palais

 

Dans la salle du fond, l’apothéose de l’exposition avec Andy Warhol : Liz Taylor qui illustre l’affiche de l’expo, entourée deux compositions inspirées de Jackie Kennedy.

Icônes américaines au Grand Palais

Icônes américaines au Grand Palais

Icônes américaines au Grand Palais

Sur le chemin du retour de ce si riche rassemblement de l’art américain de ces dernières décennies, les montages lumineux de Dan Flavin et les belles toiles de Brice Marden…

Icônes américaines au Grand Palais

Icônes américaines au Grand Palais

 

et les subtiles trames d’Agnès Martin, dont le portrait par Chuck Close côtoyait plus haut celui de Roy Lichtenstein.

Icônes américaines au Grand Palais

Icônes américaines au Grand Palais

Icônes américaines : Chefs-d’oeuvre du SFMOMA et de la collection Fisher

Data : de 8  de abril 2015 até 22  de junho 2015

Onde : Galeries nationales du Grand Palais

Endereço: 3, avenue du Général Eisenhower – 75008 Paris

Tel : +33 (0)1 44 13 17 17

Horário : domingo e segunda de 10h à 20h ,de quarta ao sábado de 10hà 22h.

Preço: 12€

Fontes:

http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/icones-americaines

http://sortir.telerama.fr/evenements/expos/icones-americaines-chefs-d-oeuvre-du-sf-moma-et-de-la-collection-fisher,179389.php

http://www.visitparisregion.com/evenements-paris/expositions/icones-americaines-chefs-d-oeuvre-du-sf-moma-et-de-la-collection-fisher-331140.html

http://www.connaissancedesarts.com/peinture-sculpture/agenda/icones-americaines-chefs-d-oeuvre-du-sfmoma-et-de-la-collection-fisher-109857.php

http://www.paris-art.com/exposition-art-contemporain/icones-americaines-chefs-d-%C5%93uvre-du-san-francisco-museum-of-modern-art-et-de-la-collection-fisher/carl-andre-alexander-calder/17363.html#

http://www.lebonbon.fr/culture/les-icones-americaines-au-grand-palais/

http://japprendslechinois.over-blog.com/2015/04/icones-americaines-au-grand-palais.html

Read more...


Les Tudors no Musée de Luxembourg

Se a história da Coroa Inglesa desperta interesse, quem dirá a dinastia dos Tudors! Com obras vindas não apenas do Reino Unido, mas de diversos países, o Musée du Luxembourg desvenda o período de 1485 a 1603 e de seus personagens: Henri VII, Henri VIII, Edouard VI, Marie I e Elisabeth I.

 

NPG 541; Queen Elizabeth I attributed to George Gower

Rainha Elisabeth – artista desconhecido – 1588; © National Portrait Gallery, London (NPG 541)

 Les Tudors, du 18 mars au 19 juillet 2015, au musée du Luxembourg

Pour la première fois en France, une exposition est consacrée aux Tudors, cette dynastie qui a régné sur l’Angleterre entre 1485 et 1603. Elle met à l’honneur les portraits qui dévoilent leur vrai visage et leur habileté à construire une image à la hauteur de leurs ambitions. A travers ces figures de pouvoir, le spectateur découvre la Renaissance anglaise et un tournant, particulièrement célèbre, dans l’histoire de l’Angleterre.

L’exposition offre aussi l’occasion unique d’évoquer les échanges, mêlant l’art et la diplomatie, qui enrichirent les rapports entre la France et l’Angleterre tout au long du XVIe siècle. Elle propose parallèlement de décrypter la célébrité des Tudors, particulièrement vive dans la France du XIXe siècle où peintres et dramaturges mettent en scène leurs vies hors du commun, annonçant le succès que des monarques comme Henri VIII ou Elisabeth Iere rencontreront sur les écrans au XXe siècle.

Henrique VIII

Henrique VIII

Henrique VIII

Edouard VI (vers 1546), auteur inconnu, École flamande

Catherine Parr. Attribué au maître dit ” Master John “. Vers 1545 Huile sur bois. Londres National Portrait Gallery

Catherine Parr

Portrait de Catherine Parr (la sixième et dernière épouse de Henri VIII ; 1512-1548), oeuvre attribuée au maître dit « Master John », vers 1545. Huile sur bois. Londres, National Portrait Gallery.

Joos van Cleve, Henri VIII (détail), vers 1530-1535, 72,4 x 58,6 cm, huile sur panneau, Royal Collection, Londres © Royal Collection Trust/ © Her Majesty Queen Elizabeth II 2014

Edouard VI , c. 1550.

Le duc d’Anjou (1570)

Isabel I foi a Rainha da Inglaterra e Irlanda de 1558 até sua morte. Ela também é conhecida como “A Rainha Virgem”, “Gloriana” ou “Boa Rainha Bess”, sendo a quinta e última monarca da Casa de Tudor.

Maria em 1544.

Como a quarta monarca da Casa de Tudor, Maria é mais lembrada por restaurar o Catolicismo Romano depois do curto reinado protestante de seu meio-irmão. Em seus cinco anos de reinado, ela fez com que mais de 280 dissidentes religiosos fossem queimados. Seu restabelecimento do catolicismo foi revertido após sua morte por sua meia-irmã e sucessora Isabel I.

Exposition co-organisée par la Réunion des musées nationaux-Grand Palais et la National Portrait Gallery, Londres.

Triptyque peint aux armes royales d’Angleterre. Atelier anglais. Vers 1550 avec des ajouts postérieurs. Destinée à être accrochée à l’intérieur d’une église paroissiale.

Portrait à l’hermine d’Elisabeth I (vers 1585), huile sur toile, attribué à William Segar

La première salle se poursuit avec la robe, le manteau et les accessoires portés par Cate Blanchett dans le film Elizabeth (Shekhar Kapur, 1997)

Anne Boleyn à la Tour de Londres dans les premiers moments de son arrestation”, d’Edouard Cibot (1835) :

“Chape de Stonyhurst” (1495-1505) commandée par Henri VII et emportée par Henri VIII lors de sa rencontre avec François Ier au Camp du Drap d’Or (1520).

Henri VII, par un artiste des Pays-Bas (1505). Huile sur bois. Londres, National Portrait Gallery.

François Ier. Portrait ayant appartenu à Henri VIII. huile sur bois, Londres, The Royal Collection.

Marie d’Angleterre, soeur d’Henri VIII (oeuvre de Michel Sittow),

Louis XII

Livre d’heures offert par Henri VII à sa fille Margaret

Saint Georges. Artiste des Pays-Bas, vers 1500.

 un très beau rosaire de Henri VIII

Marie et Philippe

Les Tudors

onde: Musée de Luxembourg

endereço : 19, Rue de Vaugirard;

quando : de 18.03.2015 até 19.07.2015;

horário : seg/dom. 10h/19h (seg. até 22h);

ingressos: 12 euros;

metro :Saint-Suplice/linha 4.

 

fontes:

http://museeduluxembourg.fr/expositions/les-tudors

http://internationalluxuryconsulting.blogspot.com.br/2015/03/musee-du-luxembourg-les-tudors-anne-de.html

http://www.evous.fr/Mars-2015-Exposition-sur-les-Tudors-au-musee-du-Luxembourg,1188214.html

http://www.plathey.net/photos/mespetitesphotos/luxembourg-2015/index.html

http://pa-tm.blogspot.com.br/2007_09_01_archive.html

Read more...


Pierre Bonnard.Peindre l’Arcadie no Musée d’Orsay

Dez anos depois de sua última exposição em Paris, Pierre Bonnard (1867-1947) mudou-se para o Musée d’ Orsay. A retrospectiva traça as diferentes correntes atravessadas pelo pintor, que é considerado um dos grandes nomes da arte moderna européia .

Vue du Cannet- Panneau décoratif pour Jean-Charles Moreux, 1927 Huile sur toile, 242,3 × 242 (toile de forme cintrée dans la partie supérieure) Le Cannet, Musée Bonnard, dépôt du musée d’Orsay © ADAGP, Paris 2015

 -

Pierre Bonnard (1867-1947)Nu dans un intérieur1912-1914Huile sur toileH. 134 ; L. 69,2 cmWashington, National Gallery of ArtCollection de M. et Mrs Paul Mellon, 2006.128.8© ADAGP, Paris 2015 /Courtesy National Gallery of Art, Washington

Pintando muitas paisagens e cenas do cotidiano , Bonnard praticou a arte sob formas múltiplas , defendendo uma estética essencialmente decorativa,  nutrida  de observações incisivas e cheias de humor tiradas de seu ambiente  -sua esposa Marthe é um dos seus modelos recorrentes.

Nos quadros e numas cinquenta  fotografias escolhidos pela curadora  Isabelle Cahn e pelo presidente do museu , Guy Cogeval , o  Museu d’ Orsay tem como objetivo representar todos os períodos de sua criação , do pequeno ao grande formato. do retrato à natureza morta, da cena íntima  ao tema pastoral , da decoração antiga à  paisagem urbana.

 Mas o que faz o charme de Pierre Bonnard, um dos grandes mestres da pintura do século XX e um dos principais atores da arte moderna, é a presença, atrás da palheta viva e luminosa, de uma angústia e de mistérios dando as cenas da vida irradiantes de cores, uma outra dimensão.

Pierre Bonnard, coloriste sensible, rayonne au musée d’Orsay

Symphonie pastorale, panneau décoratif pour Bernheim-Jeune, 1916-1920

Symphonie pastorale, panneau décoratif pour Bernheim-Jeune, 1916-1920

Les Frères Bernheim - Jeune [Josse Bernheim-Jeune et Gaston Bernheim de Villers], 1920.(Photo RMN/Patrice Schmidt)

Les Frères Bernheim – Jeune [Josse Bernheim-Jeune et Gaston Bernheim de Villers], 1920.(Photo RMN/Patrice Schmidt)

Exposition Pierre Bonnard au Musée d'Orsay

L’Après-midi bourgeoise, dit aussi La Famille Terrasse, 1900.(Photo RMN/Patrice Schmidt)

Femmes au jardin, Femme à la pèlerine, 1890- 1891.(Photo RMN/Patrice Schmidt)

Femmes au jardin, Femme à la robe quadrillée, 1890- 1891.(Photo RMN/Herve Lewandowski)

Femmes au jardin, Femme à la robe à pois blanc-1890- 1891 -Détrempe sur papier marouflé sur toile, panneau décoratif, 160,3 × 48 cm Paris, musée d’Orsay, RF 1984 159 © ADAGP, Paris 2015

Femmes au jardin, Femme assise au chat- 1890- 1891 Détrempe sur papier marouflé sur toile, panneau décoratif, 160,2 × 48 cm Paris, musée d’Orsay, RF 1984 160 © ADAGP, Paris 2015

Exposition de Pierre Bonnard au Musée d'Orsay

Le grand jardin, 1895.(RMN-Grand Palais/Patrice Schmidt)

Le Chat blanc, 1894.(RMN-Grand Palais)

Femme assoupie sur un lit, dit aussi L’Indolente, 1899.(RMN-Grand Palais)

La Toilette, dit aussi La Toilette rose, 1914, retouché en 1921.(Photo RMN/Herve Lewandowski)

La Loge, 1908.(RMN-Grand Palais/Patrice Schmidt)

Exposition de Pierre Bonnard au Musée d'Orsay

Le Boxeur (portrait de l’artiste), 1931.(RMN-Grand Palais)

L’Homme et la femme-1900 Huile sur toile, 115 × 72, 3 cm Paris, musée d’Orsay, RF 1977-76 © ADAGP, Paris 2015

La Soirée sous la lampe-1921 Huile sur toile, 73,5 × 88,3 cm Paris, musée d’Orsay, RF 2000-11 © ADAGP, Paris 2015

L’Amandier en fleurs, 1946-1947.(RMN-Grand Palais)

Danseuses ou Le Ballet,Vers 1896 Huile sur carton contrecollé sur panneau, 28 x 36 cm Paris musée d’Orsay, RF 2013 20 © Paris, ADAGP 2015

“Nous voulons faire découvrir d’une façon différente un peintre mondialement connu pour la magnificence de ses couleurs et la radicalité de sa vision.”

“Bonnard. Peindre l’Arcadie.” par sa commissaire Isabelle Cahn

Après les expositions Bonnard organisées dans le monde entier, le musée d’Orsay se devait de lui consacrer une rétrospective représentative de toutes les périodes de sa création.

Pratiquant l’art sous des formes multiples – peinture, dessin, estampe, art décoratif, sculpture, photographie –, Bonnard a défendu une esthétique essentiellement décorative, nourrie d’observations incisives et pleines d’humour tirées de son environnement immédiat.

Du tableautin au grand format, du portrait à la nature morte, de la scène intime au sujet pastoral, du paysage urbain au décor antique, l’oeuvre de Bonnard nous révèle un artiste instinctif et sensible. Sa palette aux couleurs vives et lumineuses en fait l’un des principaux acteurs de l’art moderne et un représentant éminent du courant arcadien.

Avant-première : Pierre Bonnard au musée d’Orsay

Hubert Le Gall : la scénographie de l’exposition “Pierre Bonnard. Peindre l’Arcadie.

 

 

Pierre Bonnard

onde: Musée d’Orsay

endereço: 1, Rue de la Légion d’Honneur;

quando: de 17.03.2015 a 19.07.2015;

horário : ter/dom. 9h30/18h (qui. até 21h45);

ingressos : 11 euros;

metrô :  Solferino/linha 12.

Fontes:

http://www.musee-orsay.fr/fr/evenements/expositions/au-musee-dorsay/presentation-generale/article/pierre-bonnard

http://www.exponaute.com/expositions/10113-pierre-bonnard.-peindre-l-arcadie/

http://tempsreel.nouvelobs.com/galeries-photos/photo/20150316.OBS4726/photos-exposition-pierre-bonnard-au-musee-d-orsay.html

http://www.huffingtonpost.fr/2015/03/17/pierre-bonnard-orsay-peindre-arcadie-musee-photos_n_6879792.html

http://www.glamourparis.com/culture/sorties-expo/diaporama/expos-notre-selection-du-printemps-2015/22082#!l-expo-rythmee-quot-david-bowie-is-quot-a-la-philharmonie-de-paris

Read more...


Saut Hermès no Grand Palais

A prestigiada Maison Hermès reedita o Saut Hermès , uma competição de salto de obstáculos internacional . A 6ª edição será realizada em 10, 11 e 12 de Abril de 2015, em Paris.

Os mais belos cavalos  irão  desafiar o tempo na pista efêmera Saut Hermès no Grand Palais.

Esta competição de alto nível – CSI 5 * qualificado pela Federação Equestre Internacional – oferece a seu público o privilégio de ver o melhor do mundo de saltos de obstáculos evoluir no coração da capital.

Vue d’ensemble de la Nef © Collection Grand Palais / Mirco Magliocca

Scoop_060402_031

-

Saut Hermès au Grand Palais à Paris | © Frédéric Chéhu

Le Saut Hermès 2015 – Du 10 au 12 avril au Grand Palais

Hermès organise la 6ème édition du Saut Hermès au Grand Palais, concours de saut d’obstacles international de niveau 5 étoiles (CSI 5*), qui se déroulera les 10, 11 et 12 avril 2015 à Paris.
Les plus beaux chevaux de jumping au monde vont défier le temps sur la piste éphémère du Saut Hermès au Grand Palais.Née de la volonté de la maison Hermès, cette compétition de haut niveau – qualifiée CSI 5* par la Fédération Équestre Internationale – offre à son public le privilège de voir l’élite mondiale du saut d’obstacles évoluer au cœur de la capitale.

 Pénélope Leprevost et Marco Kutscher remportent le Saut Hermès 2014 - photo : Caroline Lhuillery

Pénélope Leprevost et Marco Kutscher remportent le Saut Hermès 2014 – Caroline Lhuillery

Kevin Staut et son élève, Laetitia du Couedic, Saut Hermès 2014 - photo : Caroline Lhuillery

Kevin Staut et Laetitia du Couedic, Saut Hermès 2014 – Caroline Lhuillery

Un cadre exceptionnel

Le Grand Palais situé en plein cœur de Paris accueillera les meilleurs cavaliers et chevaux du monde. Les compétiteurs prendront le départ sous la nef du Grand Palais, un lieu magnifique et privilégié, mais qui reste un terrain perturbant pour les chevaux notamment à cause des changements de lumière dus aux coupoles vitrées.

Vous apercevrez dès la sortie du métro Champs-Élysées Clémenceau (ligne 13) pour quelques jours seulement, les boxes installés sur les Champs, les visiteurs pouvant ainsi observer les coulisses du jumping.

Saut Hermès et Grand Prix Hermès : 2 épreuves phares

Le week-end de compétition accueillera six épreuves 5*, le plus haut niveau en compétition internationale. Les deux épreuves les plus attendues sont le Saut Hermès et le Grand Prix Hermès (160cm, 500 000 euros de dotation) Pour les amateurs n’ayant pas pu se procurer de place, les épreuves seront retransmises sur le parvis de l’Hôtel de Ville de Paris, le dimanche 12 avril!

Les gagnants de l’épreuve par équipe du Saut Hermès de l’année dernière étaient notre française Pénélope Leprevost (Flora de Mariposa) et l’allemand Marco Kutscher (Colestus). Tandis que l’allemand Marcus Ehning, déjà vainqueur du Saut Hermès en 2010, remportait cette fois ci le Grand Prix Hermès avec Cornado NRW, un concurrent de taille.

Hermès invitera également vingt jeunes espoirs, âgés de moins de 25 ans à participer aux trois épreuves des Talents Hermès (145cm). Chaque cavalier et cavalière aura la chance de concourir dans ce cadre prestigieux en se mesurant à des adversaires redoutables. Pour cette compétition, chaque cavalier est accompagné et entraîné par un cavalier professionnel.

4000 spectateurs par jour

L’événement propose en plus des compétitions de jumping, des spectacles équestres créés pour l’événement, quatre mille spectateurs y assisteront chaque jour.

Cette compétition c’est aussi l’occasion pour Hermès de faire découvrir et de partager son savoir faire en matière de sellerie lors de démonstrations en atelier.

Saut Hermès – 10, 11 e 12 de abril de 2015

Le Grand Palais
3  avenue du Général Eisenhower 75008
10 h à 20 h

de 60,00 € à 110,00 €

Fontes:

http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/saut-hermes-au-grand-palais-3

http://www.equidia.fr/life/saut-hermes-un-grand-palais-pour-les-rois-du-saut/

http://arabia.style.com/fashion/news/best-in-show/

http://www.expointhecity.com/2015/03/19/saut-hermes-au-grand-palais/

http://www.radiovl.fr/saut-hermes-grand-palais/

Read more...

Flickr

RSS URL not defined

Entre em contato!

Tel. 55 11 9641 0432

Áreas atendidas – São Paulo, SP
_Higienópolis
_Pacaembú
_Perdizes
_Bela Vista
_Outras áreas: consulte!

Visite minhas redes sociais:

Scroll to top